Le Girofle dans le Sud-Est de Madagascar. Illustration photos de Harison. Il vous manque les odeurs de cette plante médicinale, très recherchée dans l'industrie pharmaceutique ou en huiles essentielles.

Les photos de girofle by Harison EL Stéphanioensis

Harison EL Stéphanioensis nous fait le bonheur de nous transmettre ces magnifiques photos des plantations de girofliers dans le Sud-Est de Madagascar. 1000 Mercis Harison.

Voici son post sur le mur de sa page Facebook :

Tsy nieritreritra mihitsy zaho hatramin'izay fa izany Vangaindrano izany de tany "TONDRA-DRONONO SY TANTELY"!! Tany tegna mahavokatra sady mamokatra, malaza AGNALANJIRÔFO, fa Vangaindrano koà mbô managna eh!

---------------‐-----------

Je continue ma route,

Franchement, entre nous, je ne m'attendais pas à voir et découvrir un District aussi compétitif sur le plan agricole. Les champs de girofliers en strates à perte de vue, témoignent d'un effort continu de la paysannerie à planter continuellement ce type de culture de rente. Le climat, l'hydrologie et la pédologie le permettant.

 

 

 

 

Ce qu’il faut savoir sur le girofle de Madagascar et le girofle en général.

Ce serait faux d’affirmer que le girofle ne vaut pas un clou. Bien au contraire, le giroflier fait partie des cultures de rente. Son odeur est connu de tous, que ce soit à table ou dans les couloirs et salle d’attente des dentistes.

La fiche d’identité du girofle

De son nom scientifique ou botanique, le Syzygium aromaticum est un arbre qui fait partie de la famille des Myrtaceae. A Madagascar, nous le nommons volontiers jirofo. Ce qui a donné le nom d’une région Analanjirofo, productrice principale de clous de girofles.

Les Somaliens proposent à leurs hôtes un thé en y ajoutant du gingembre, de la cardamome, cannelle et des clous de girofle.

Racontes-moi le girofle

Il était une fois, en 1700 avant J.C. Nous sommes en Syrie, à Terga. Les archéologues ont retrouvé des traces de cendres d’un clou de girofle dans une cuisine. Puis, partons en Chine, 200 ans avant J.C, les chinois connaissaient les clous de girofles et les utilisaient en médecine ou dans leurs recettes culinaires. Tandis que chez les Romains et les Grecs, Pline l’Ancien les citent dans ses œuvres. Et les Chrétiens, direz-vous ? Bien entendu, on retrouve cet ingrédients dans leurs récits bibliques. Ils affirment que le clou de girofle a servi à la crucifiction. Dixit !

En Europe, au Moyen-Age, seuls les riches bénéficiaient des bienfaits du girofle. Comme chacun le sait, lors de nos cours d’Histoire, vers 1511, dans l’Archipel des Moluques, les Portugais détenaient le monopole du commerce maritime et maîtrisaient la circulation commerciale des clous de girofle. Pour affirmer leur puissance, ils ont brûlé les girofliers qui poussaient hors de l’Île de Termates. Les Hollandais sont intervenus et bousculèrent ce monopole florissant. Quand aux francophones, heureusement, Pierre Poivre entre en jeu et prit quelques arbres. Il entreprit de les acclimater à l’Île de France (Ile Maurice aujourd’hui) et aux Antilles. Les marins commerçants firent le reste en propageant les clous de girofle. Ils constituaient une cargaison qui pouvait se vendre à un haut niveau de prix dans le contexte du Commerce triangulaire.

Pourquoi les clous de girofle valent de l’or ? Quelles sont ses vertus ?

On accorde plusieurs vertus dans beaucoup de domaines aux clous de girofles. Par exemple, au Brésil de nos jours, des scientifiques ont montré l’efficacité des clous de girofles pour ralentir voire arrêter la prolifération des tumeurs cancéreuses des poumons, des ovaires, des seins.

Concernant le diabète, on a observé que des patients ont amélioré leurs glycémies en intégrant les clous de girofles dans leurs recettes. Leurs effets anti-oxydants et anti-inflammatoires renforcent notre système immunitaire. Les capacités des globules blancs sont augmentées. Bien utilisés, leurs principes actifs apportent pleins de vitamines, notamment la vitamine K, qui intervient efficacement dans la coagulation sanguine.

Comme les médecins chinois le savaient déjà, il y a des millénaires, bien intégrés dans notre régime alimentaires, les bienfaits et vertus du girofle sont innombrables. Ils facilitent et soulagent notre digestion en augmentant les enzymes digestives. Le foie et les poumons sont nettoyés. Le système hépatique est renforcé. Ils préviennent le cancer dans le cadre d’une bonne hygiène de vie dans notre régime alimentaire.

Dans la vie courante, nous avons l’habitude de calmer nos douleurs dentaires avec des clous de girofles. En les insérant dans les trous dentaires, les douleurs sont calmées instantanément. Les maux de tête récalcitrants aux médicaments ne résistent pas aux tisanes de girofles et autres médications plus précises. En poudre ou en tisane, nos os, articulations, squelettes restent en forme en prenant régulièrement ces recettes de tisanes à base de clous de girofles. Et enfin, une recette de ménage éloigne les fourmis de nos cuisines : il s’agit du mélange de vinaigre blanc et de clous de girofles.

Souvent, on voyageant, nous rapportons des recettes locales insolites. En voici une qui nous vient de Somalie : le SHAAH ! Les Somaliens proposent à leurs hôtes un thé en y ajoutant du gingembre, de la cardamome, cannelle et des clous de girofle.

Les femmes du Maghreb perpétuent leurs recettes anciennes à base de girofles. Elles les prennent avant, pendant et après leurs grossesses. On constate que leurs bébés s’en portent mieux.

Et enfin, n’oublions pas que les clous de girofles sont cueillis avec amour UN à UN. Ils ne supportent pas la mécanisation, ni le contact avec le fer. Lors de vos circuits à Madagascar, nous pourrons vous montrer des plantations dans le Sud-Est ou à Sainte-Marie (Nosy-Boraha).

Pour en savoir plus, voici un documentaire sur l'Or vert de Madagascar

Madgascar est le deuxième producteur mondial et le premier exportateur de clou de girofle mais aussi d’essence de girofle. Introduit à Madagascar, il y a un peu moins de deux siècles, sa culture s’y est très rapidement développée. Actuellement, on dénombre sur la grande île plus de 31 000 producteurs de clous de girofle, qui ont chacun entre 10 et 1 000 pieds de girofliers. Réalisation: Stéphane Corduant Production exécutive: Mada-Movie
 

Pin It

Recherche avancée

La météo à TAMATAVE, Madagascar

saina
 Change EURO en ARIARY (MGA)